Visible-invisible

Se raconter pour se rencontrer

Projet radiophonique pour révéler les histoires de vie de Riponne-Tunnel

L’une des particularités du périmètre Riponne-Tunnel est sa forme décriée, qui nous accapare les yeux, et parfois l’esprit, tandis que le quartier regorge d’une énergie incroyable grâce aux gens qui le font vivre. La diversité des populations qui s’y croisent, s’observent et partagent ces places est le moteur de cet atelier. Se questionner sur le regard - ce qu’il nous amène à voir, ou ne pas voir - c’est l’occasion de placer l’attention sur les histoires de vie, le quotidien situé et l’expertise des usager·ères de l’espace public. Grâce à la captation sonore de moments partagés, d’instants furtifs ou pérennes, les participant·es pourront s’initier à la création radiophonique et permettront de garder une trace, un témoignage de ces nouveaux liens. Une occasion d’ouvrir le dialogue et d’aller à la rencontre les un·es des autres.

Du vendredi 8 au dimanche 10, de à 9h à 18h (3 jours). Les participants doivent se rendre disponible pour un minimum de 2 jours complets. Indiquez si vous pouvez participer pour 2 ou 3 jours. Au cas ou vous ne pouvez participer que pour 2 jours, prière d’indiquer quels 2 jours (vendredi et samedi, vendredi et dimanche ou samedi et dimanche)

1/1
[Emission] Riponne mars 2015 - radio-FMR
00:00 / 00:00

Le Rel’aids, rattaché à la fondation du Relais, est une équipe de quatre Travailleurs Sociaux Hors-Murs allant à la rencontre de personnes directement ou indirectement liée à une consommation de drogues. L’équipe est mobile, active dans le canton de Vaud, avec une présence soutenue dans les villes de Lausanne et de Nyon. Dans toutes ses actions, le Rel’aids garantit l’anonymat et la confidentialité des personnes rencontrées. Cette démarche d’accompagnement s’inscrit dans une logique de réduction des risques, transversales à toutes ses prestations : accompagnements individuels, familiaux, actions communautaires, recherches-actions.

 

La radio FMR est une radio communautaire, composée de consomm’acteurs, anim’acteurs, existant depuis  deux ans et communiquant par le biais d'une radio web en podcast. Les émissions permettent d’amener une expérience de terrain propre aux usager·ères de stupéfiants et vivant, ou ayant vécu, pour certains d’entre nous, la précarité et les problèmes liés à celle-ci. La radio FMR existe afin de donner un temps de parole à ceux et celles qui ne l’ont jamais. Sans censure et sans à priori.