Sans dessus dessous, les ateliers enfants du weekend Riponne-Tunnel


Approcher d’autres publics jeunes et enfants


Le weekend Riponne-Tunnel des 8-9-10 mars 2019 a rassemblé un grand nombre de personnes intéressées et a donc permis à de nombreuses personnes d’interagir, de réfléchir et de partager leurs connaissances et idées sur le périmètre Riponne-Tunnel. Dans le cadre des workshops et animations proposées, Ville en tête a mis sur pied deux types d’ateliers permettant d’attirer de nouveaux publics et de récolter différents points de vue : des enfants et familles qui habitent le quartier mais ne fréquentent pas les classes du collège de La Barre et qui pratiquent ces espaces publics régulièrement.


A l’assaut de toute cette place


Pendant deux matinées, Ville en tête a occupé successivement la place du Tunnel et la place de la Riponne. L’atelier proposait des activités pour regarder l’espace public autrement sur la base d’une exploration sensorielle (les odeurs, les sons, les impressions immédiates, etc.). Les dessins et citations récoltées étaient suspendues au travers de la place et rendus visibles à tous. Jeux, craies et ballons permettaient également aux enfants de venir s’approprier l’espace public. Ces moments informels furent l’occasion de discuter, avec eux et/ou leurs parents ou accompagnants, de leur rapport aux places, et de leur quotidien.


Raconte nous ta place !


En parallèle, Ville en tête a proposé des ateliers sur inscription pour les enfants de 7 à 11 ans, les invitant à partager leurs visions des espaces publics du périmètre. Une visite permettait, dans un premier temps, de s’immerger dans le périmètre et de se confronter in-situ aux problématiques actuelles, notamment en analysant ensemble la relation entre les espaces publics et les bâtiments existants. En partant des constats et remarques émises collectivement, les enfants ont ensuite dessiné des aménagements pour les places du Tunnel et de la Riponne en s’interrogeant sur le lien entre l’espace public et les façades des bâtiments existant.