Le périmètre Riponne-Tunnel

Mis à jour : 5 juin 2019



Le périmètre Riponne-Tunnel semble à priori arbitraire. Il n’existe pas en tant que “quartier”. A part peut être pour ceux qui vivent dans les rues qui lient les deux places. La seule chose qui rassemble ces places est leur mauvaise image respective et le fait qu’elles sont vouées à changer.


Pour certains, c’est l’occasion d’un nouveau départ ; un moment idéal pour réfléchir au futur de leur quartier ensemble ; pour rencontrer les voisins et mettre à profit l’extrême diversité qui caractérise le périmètre ; pour se réapproprier enfin ce symbole de l’échec du grand projet urbain et en faire un symbole de la créativité et de l’intelligence collective des Lausannoises et Lausannois.


Les habitants et les usagers attendent un acte fort et audacieux qui rende le périmètre plus attractif sans pour autant menacer son existence et sa vitalité, et surtout sans les repousser à la périphérie. Sans doute que la mise en relief des aspirations d’aujourd’hui avec les usages d’hier - lorsque la Louve et les marchés liaient les deux places - permettra d’imaginer le devenir de ce périmètre, si central et signifiant pour Lausanne.