Interact: Côté Cour, Côté Jardin

Mis à jour : 27 mai 2019

Quelle(s) vision(s) pour le secteur Riponne Tunnel ? Perspectives de projet urbain des étudiants de deuxième année de la Maîtrise en Géographie, spécialisation Urbanisme Durable et Aménagement des Territoires (UDAT) de l’Institut de géographie et durabilité de l’UNIL.


Diagnostic


Desserte

La place de la Riponne et du Tunnel se situent sur le tracé de la ceinture Pichard. Les transports individuels et les transports publics l’utilisent fortement ce qui en fait un axe majeur de passage. Les deux places profitent d’une bonne accessibilité en transports publics notamment grâce au m2. De même, les deux places se situent aux abords de la ville historique qui a un maillage serré et donc favorable à la mobilité piétonne.


Patrimoine culturel

Lausanne possède un grand nombre de musées d’importance diverse. La ville historique représente un pôle muséal à l’échelle de l’agglomération. Le secteur adossé à la ville d’intervention, historique, jouit ainsi d’un fort rayonnement culturel, mais également religieux et politique.


Places publiques majeures

Les places publiques lausannoises sont classées dans le Plan Directeur Cantonal en quatre catégories en fonction de leur programmation. La place de la Riponne est définie comme étant une scène. Étant donné sa taille et sa position centrale dans l’agglomération, elle représente un espace d’importance pour la région. La place du Tunnel est définie comme étant une agora. Elle est donc destinée à soutenir une multiplicité d’activités. Sa taille réduite par rapport à la Riponne la prédestine à un usage de proximité. Les deux places s’inscrivent dans un maillage d’espace publics. Ces derniers sont entourés et/ou reliés par la ceinture Pichard. Sa principale caractéristique est de proposer des itinéraires en s’affranchissant des contraintes altimétriques. Dès lors, il en résulte un secteur propice à la mobilité piétonne.


Affectations actuelles du secteur d’étude

Le quartier de la Borde, à proximité immédiate de la place du Tunnel, est marqué par une forte densité de population en déficit d’espaces publics. La place de la Riponne est entourée d’affectations diverses consolidées par de nombreux rez-de-chaussée actifs


Concept « Côté Cour, Côté Jardin »

Le côté cour désigne la place de la Riponne destinée à une programmation emblématique et le côté jardin représente la place du Tunnel vouée à une programmation de type square. La scène étant la ville de Lausanne. Ce concept traduit la volonté d’une programmation différenciée mais complémentaire entre les deux places. Ainsi, la place de la Riponne est caractérisée par des aménagements permettant de grands rassemblements, garantissant une accessibilité optimale avec un traitement de mise en valeur des points saillants de la place. La place du Tunnel, quant à elle, est caractérisée par des aménagements destinés à la détente, au ludique, à la proximité ainsi qu’à la présence de végétation.

Gaëtan Buscaglia, Rémy Gendre, Valentin Longchamp, Edouard Nuoffer, Joana Ruivo Pereira Atelier Projet urbain Riponne Tunnel, UDAT, 2018

Principes directeurs

Un des buts de ce projet sera de rendre la ceinture uniquement praticable par les transports publics et par la mobilité douce à l’horizon 2050. Ainsi, les parkings de notre zone d’intervention sont à supprimer. Cela nous permettra d’avoir une réelle trame d’espaces publics rapidement traversable à pied qui sera davantage exploitée et qui ne sera plus scindée par le flux de transports individuels motorisés. De plus, comme la zone d’intervention est fortement accessible par les transports en communs, les tronçons pour les TIM est peu justifiable. Aussi, les volontés de la ville de Lausanne de catégoriser la place de la Riponne en scène et la place du Tunnel en agora, seront en grande partie respectées. En effet, la Riponne est symbolisée par la cour qui elle-même représente une scène de spectacle, un lieu emblématique, à qui il faudra conférer un caractère attractif et à fort rayonnement. Le Tunnel, quant à lui, est symbolisé par le jardin qui se rapproche de l’aspiration de l’agora auquel il faudra donner un caractère intimiste notamment pour la population cible du quartier de la Borde. En outre, l’esprit culturel et patrimonial est à exploiter sur la place de la Riponne étant donné que notre zone d’intervention est adjacente à la ville historique où est concentré la plupart du patrimoine lausannois, notamment les musées, les bâtiments religieux et politiques. Le palais de Rumine est le monument symbolique du patrimoine sur la Place de la Riponne, ce qui en fait un élément à mettre en valeur.


Scénarios

Riponne

Pour conférer un caractère emblématique et créer une place à fort rayonnement, une programmation événementielle doit être renforcée. Parallèlement, la place doit être désencombrée et être la plus minimaliste possible lui permettant d’être modulable pour tout type d’événement. De même, des gradins sont à aménager face au palais de rumine apportant ainsi un côté plus théâtral de la place. En outre, pour mettre en valeur le palais, des bassins d’eau au pied de ce dernier sont à installer. Le caractère emblématique de la place doit également être apporté via une mise en valeur nocturne en mettant des lumières au sol, dans les bassins d’eau et projetées sur le palais.


Tunnel

À contrario, la place du tunnel qui se veut plus intimiste, se verra dotée d’aménagements permettant les activités ludiques et de détente de même qu’une végétation plus luxuriante pour accentuer le côté jardin. En outre, des programmations saisonnières sont à mettre en place avec des activités et des aménagements thématiques selon la saison. Cela permettra d’activer la place tout au long de l'année. Finalement, l'ancien abri bus sera réaffecté en une maison de quartier destinée à la population de la Borde.




Gaëtan Buscaglia, Rémy Gendre, Valentin Longchamp, Edouard Nuoffer, Joana Ruivo Pereira