Institutions publiques et espaces publics 

Mis à jour : 6 juin 2019

De façon générale, la Ville de Lausanne et l’Etat de Vaud sont des acteurs clés du périmètre. Le dialogue entre la Ville et le canton est nécessaire pour soutenir l'émergence d’un projet d'aménagement et d’une activation de l’ampleur attendue par la population.


Les institutions de Rumine envisagent de créer un pôle des savoirs à la Riponne. Le Palais de Rumine représente bien plus que les musées et la bibliothèque qui occupent ses locaux. Il est une véritable extension de l’espace public. Les fameux « escaliers de la Riponne » créent le lien entre le Palais et la place. Prolongés à l’intérieur du Palais par l’escalier central, ils permettent de franchir l’obstacle topographique entre la Cité et la Riponne, sous la forme d'une rue intérieure qui a l’avantage de rester ouverte après l’heure de fermeture des musées et de la bibliothèque. Le Palais de Rumine est aussi un espace de rencontre et de coworking gratuit mettant à disposition de tous des tables, des chaises, une connexion wifi libre et des toilettes. Toutefois la bibliothèque universitaire est à l’étroit dans les murs du Palais et pourrait bénéficier d’un nouvel espace, d’une extension ou d’un réaménagement. Son lien programmatique avec l’Espace Arlaud passe à travers la place, mais la relation spatiale entre les deux bâtiments est entrecoupée par la présence de l’édicule d’entrée du métro, du parking et du kiosque.



  • Quelle forme le pôle des savoirs pourrait-il prendre?


  • Comment réaffirmer le lien entre la place et le Palais spatialement et programmatiquement?


  • Le programme du Palais de Rumine pourrait-il également avoir une présence sur la place et non uniquement en bord de place ?


"Le Palais Rumine est sur la place de La Riponne, mais on peut y entrer par la passerelle, il y a une porte secrète." - Élève du Collège de La Barre, 6 ans.


“Je n’ai plus l'énergie d’aller vers la Ville, car c’est beaucoup trop dans la confrontation, beaucoup d’énergie pour peu de résultat. Il n’y a pas de communication entre les différents services. Il faudrait un interlocuteur qui facilite ça.” - Porteur d’un projet social à la Riponne


“Notre espace est jusqu’au bas des escalier (car c’est un bâtiment de la Ville géré par le Canton).” - Employé des musées du Palais de Rumine