Constellations & parcours: réseau actuel des lieux, perceptions & chemins quotidiens du jeune public

Mis à jour : 4 juin 2019


Mise en évidence du réseau actuel


Partant des résultats récoltés et des observations, Ville en tête a cherché à mettre en évidence le réseau actuel des lieux, perceptions et chemins quotidiens du jeune public dans le périmètre Riponne - Tunnel : apparaissent ainsi des constellations de thématiques et des parcours privilégiés du quotidien. Les lieux, les perceptions, les parcours relevés constituent des motifs récurrents, qui sont ressortis des échanges et des éléments produits dans le cadre des ateliers et des balades.

Cette vision synthétique, sous forme de carte, donne les clés de lecture pour entrer en matière avec la manière dont les jeunes et les enfants perçoivent les lieux et les fréquentent actuellement.

Le réseau mis en évidence pourrait-il s’enrichir et le domaine de l’imaginaire pourrait-il se peupler davantage ?

Les parcours privilégiés par les jeunes usagers illustrent bien certaines des carences actuelles en matière d’urbanité dans ces vastes espaces : plusieurs chemins aux abords du périmètre leur sont aujourd’hui préférés, ce malgré la topographie importante donnée par les vallons ! Comment inverser cette situation ?


Riponne-Tunnel, démultiplier les potentiels


En effet, actuellement, les enfants et les jeunes sont peu visibles dans les espaces publics de la Riponne et du Tunnel, ceux-ci n’étant pas adaptés, ni attrayants ou sûrs, notamment de par la forte présence des véhicules. De fait, ces espaces sont aujourd’hui principalement vécus par le jeune public comme des lieux de passage ou des interfaces de transports.

Le réseau actuel des constellations et parcours laisse penser qu’une amélioration des qualités urbaines et de l’expérience quotidienne est possible. Celle-ci permettrait de donner plus d’envergure à ce réseau, de démultiplier les potentiels lieux de séjours et de parcours, pour que les enfants et les jeunes puissent s’y sentir à l’aise.


Réunir les conditions favorables pour plus d’appropriation


D’une façon générale, il ne s’agit pas de concevoir des espaces “pour” le jeune public, mais plutôt de réunir les conditions favorables pour améliorer et augmenter leur potentiel d’appropriation, pour que jeunes et enfants puissent être naturellement accueillis et invités à rester, au même titre que les autres usagers.



#enfants_jeunes #lieux #perceptions