Balades exploratoires et rencontres avec des jeunes citoyens


Des moments d’échanges et de sensibilisation in situ


A travers les élèves délégués du gymnase de la Cité, Ville en tête a rassemblé quelques jeunes lausannois.es intéressé.es à participer à la démarche participative en dehors du cadre scolaire. Une approche la plus autonome et flexible possible a donc été privilégiée afin de donner la possibilité aux participants de s’exprimer selon leurs préférences et disponibilités.


L’exploration du périmètre


Nous avons opté pour une approche immersive, en (re)découvrant le périmètre avec les participants par le biais de balades exploratoires. Le parcours in situ a suscité beaucoup de remarques et de prises de conscience du périmètre, pour la plupart, jusqu’alors peu fréquenté. Les discussions et remarques très spontanées des jeunes nous ont informé sur les perceptions et l’usage qu’ils font de ces espaces et nous ont permis de comprendre les lieux de leur point de vue.


Une plaquette explicative


Comme support d’information et pour permettre aux jeunes de participer de manière autonome à la démarche, Ville en tête a développé une plaquette explicative :

- pour qu’ils puissent (re)découvrir ces espaces majeurs dans la ville sous différents angles thématiques ;

- pour les inviter à explorer leur cadre de vie quotidien avec un nouveau regard, plus éclairé et critique ;

- pour les encourager et les aider à formuler leurs opinions et identifier les points d’attention qu’ils souhaitent communiquer et porter plus loin.

Cette plaquette a également servi de support de discussion lors de la rencontre en classe avec un groupe de gymnasiens suite au week-end Riponne-Tunnel, pour leur présenter et discuter avec eux de la synthèse des balades et des retours des rencontres précédentes.


Un contexte de grève du climat


Les balades exploratoires se sont déroulées dans la foulée de la grève du climat, un mouvement majeur porté par la génération des jeunes citoyens dans le débat public depuis début 2019. Les jeunes rencontrés lors des balades avaient tous, sans exception, fait partie de ce mouvement de grève. Ville en tête a donc cherché à faire écho à ce soulèvement, qui a notamment marqué l’histoire récente de la place de la Riponne. Dans ce contexte, lors des discussions, une attention particulière a été portée aux enjeux environnementaux ainsi qu’au rôle civique majeur qu’a joué la Riponne comme support de manifestations et de revendications citoyennes.


Un compte instagram “riponne_tunnel”


En complément des échanges qui ont eu lieu lors des balades exploratoires, un compte Instagram a été créé avec les jeunes, dans l’idée de répertorier et partager les points d’attention du jeune public de manière créative. Ce compte, encore actif, ne demande qu’à être enrichi par de nouvelles photos, commentaires et hashtags des explorateurs de la Riponne et du Tunnel (même après la fin de la démarche participative) !